Salut tout le monde ! Aujourd’hui je vais vous parler de The Wolf Among Us, un jeu sorti en 2013 (dont le dernier épisode est sorti en Juillet 2014) développé par Telltale Games (The Walking Dead) et distribué par Warner Bros et Vertigo, bref de la grosse pointure. The Wolf Among Us est un “Point & Click” ou encore “aventure graphique” d’après le cher et tendre papy Wikipédia.

Image titre de The Wolf Among Us

Le Point & Click

Je vais faire une brève intro sur ce style de jeu quelque peu particulier. Le “Point & Click” (Pointer et cliquer, dur à traduire n’est ce pas ?) a été créé en 1987 par Ron Gilbert travaillant pour Lucasfilm Games (devenu LucasArts) dans le jeu Maniac Mansion qu’on peut qualifier de premier “point & click”. Ce principe de jeu est simple, une interface graphique composée d’icônes textuelles vous indique les actions que votre personnage peut réaliser. Il vous suffit de cliquer sur cette icône pour que votre personnage exécute l’action. Cela peut vous paraître anodin maintenant mais auparavant les jeux d’aventure mettait à votre disposition un “interpréteur syntaxique” (vous deviez taper du texte) pour faire une action. Ceci pouvait être très long si l’interpréteur attendait  ”insérer clé” et que vous tapiez “ouvrir porte”. Bref, une grande avancée dans l’expérience utilisateur.

L’histoire

PAPY, PAPY, RACONTE NOUS UNE HISTOIRE :

“The Wolf Among Us est une aventure basée sur le comic “Fables” de Bill Willingham. L’histoire se déroule en 1986 aux États-Unis. À l’époque de l’amérique coloniale, les mondes de fables, contes et folklore ont été conquis par un tyran désigné sous le seul titre d’Adversary. Pour échaper au régime de terreur du tyran, les personnages oppressés de ces mondes les ont donc quitté et ont trouvé refuge dans le monde réel, et y ont construit une ville du nom de Fabletown qui se situe au moment de l’action dans la ville de Manhattan. Afin de se dissimuler à la vue des humains, tous les personnages de conte non-humains ont recours à un enchantement qui leur donne une apparence humaine. Ceux qui ne peuvent pas se permettre cet enchantement onéreux, ou qui ne le souhaitent pas trouvent refuge dans une ferme, située loin de la ville. Bigby Wolf (alias Big Bad Wolf, le Grand méchant loup) est le shérif de Fabletown et est responsable de la dissimulation de ses semblables aux yeux des humains ainsi que du maintien de l’ordre au sein de la communauté des personnages de fables.”

Comme l’a si bien raconté papy, Fables et The Wolf Among Us reprendra l’histoire “contemporaine” des héros de fables qui ont bercés notre enfance. Cependant Manhattan les a bien changé… Vous retrouverez un grand méchant loup drogué à la nicotine en voie de rédemption, une blanche neige écœurée des princes et des nains, et bien pire encore (je vais éviter de tout vous spoiler tout de même). Ne vous attendez donc pas à vivre un compte de fée en jouant à ce jeu. D’ailleurs durant ce jeu vous aurez assez souvent cette tête (souvent la fin de chaque épisode, je dois l’avouer)

Car pour reprendre le concept de comics et de séries, le jeu est découpé en 5 épisodes qui auront au début de chacun, une intro et un résumé du précédent épisode avant le générique de début et à la fin des crédits. The Wolf Among Us est donc un Show vidéoludique ! 

Le Gameplay

Le jeu est un mélange de point & click et Quick time Events, si vous ne savez pas ce qu’est le premier, je vais vous casser la figure et le second est une action basique de l’utilisateur pendant une cinématique (lui donnant ainsi l’impression de jouer en la regardant). Ces actions se limiteront à appuyer sur un bouton pendant un cours lapsus de temps. 

On peut découper les phases d’enquêtes par le point & click et les phases d’actions par les quick time events.

Les phases d’enquêtes

Comme je l’ai dit auparavant les phases d’enquêtes vont être jouées en mode point & click, comme les images parlent plus que les grands discours :

Ici vous pouvez voir que vous pouvez interagir avec les différents éléments du décors tel que le téléphone ou la porte. Vous cliquez sur l’un des éléments et Bigby se chargera du reste. Vous pourrez de plus récolter quelques objets durant votre aventure qui vous permettront de débloquer des situations avec les personnages ou fera avancer l’enquête.

Les Quick Time Events (QTE)

J’ai brièvement expliqué cette partie un peu plus haut, cependant je vois que cela n’est pas suffisant à vos yeux. Voyons ce que dis papy Wiki : 

Un Quick Time Event (abrégé QTE), ou action contextuelle, est une phase particulière d’un [jeu vidéo]{style=““background-position:” initial;“=”“} démarrant généralement au cours d’une [cinématique]{style=““background-position:” initial;“=”“}. Elle consiste à limiter le joueur dans son contrôle du personnage à seulement quelques touches qui s’affichent à l’écran. Ces touches s’affichent les unes après les autres tout le long de la cinématique, et de manière rapide et inattendue, pour surprendre le joueur qui doit appuyer sur les touches simultanément à leur affichage. Malgré la simplicité de ces phases de jeu, la concentration et les réflexes du joueur sont mis à contribution durant un Quick Time Event. Ces séquences accrochent particulièrement l’attention du joueur, en lui permettant de participer à des scènes vidéos qui sont habituellement passives ou de modifier dans des proportions variables la suite des événements selon qu’il réussit ou non une partie ou la totalité de la séquence QTE.

Merci papy, ça sonne toujours mieux quand ça vient de toi. Donc vous aurez la joie de participer à plusieurs bastons de Bigby, tel que cassé la figure du bûcheron du petit chaperon rouge (qui vous a ouvert le ventre pour la sauver)

Mais sachez que même durant les QTE, vous avez le choix entre différentes actions qui changeront le cours de l’histoire. Ces choix auront autant d’impact que ceux que vous prendrait pendant les phases de dialogues.

Les dialogues

Les dialogues, la partie la plus importante du jeu et je me permets de l’oublier dans l’introduction, quelle tête en l’air ! L’histoire étant le point le plus fort de ce jeu, les dialogues ont donc une place cruciale dans ce jeu. Lors de vos premières minutes de jeu, un message apparaîtra : 

J’ai adoré ça ! Vous serez donc le maître de cette aventure et vos choix influeront sur votre expérience du jeu. Ainsi vous pourrez choisir si Bigby sera une raclure ou un loup garou pleins de gentilles attentions. Attention, le silence est aussi une réponse, vous avez un temps imparti pour répondre (qui peut être parfois court...). De plus, chacune de vos répliques influeront votre relation avec certains personnages. 

Les Graphismes

L’univers graphique reprend le style cartoon que l’on peut retrouver sur la série Borderlands ou The Walking Dead. Elle s’éloigne de l’univers du comic mais donne un (sacré) charisme à tous les personnages. Les graphismes sont juste géniaux, et ne demande pas un PC de gamer pour tourner correctement !

Il participe énormément à cette ambiance sombre et lourde qui pèse sur les habitants de Fabletown, et il n’est pas rare de voir quelques séquences un peu “gore”, mais ce style cartoon allège ces séquences qui peuvent faire fuir les plus sensibles.

Oui, je vais éviter de vous mettre un screenshot gore, je ne voudrais pas vous spoiler voir vous écœurer (ne me remerciez pas) ! Si cela ne vous suffit pas, voici le lien de ma galerie de screenshots (épisode 1 et 2) : la galerie.

Conclusion

The Wolf Among Us est un très bon jeu d’aventure/Point&Click. Son histoire est à couper de souffle. J’ai dévoré les 5 épisodes en 8 heures durant toute une journée voulant connaître le dénouement de cette histoire. Je conseille fortement ce jeu si vous aimez les thriller, les fables ou tout simplement les jeux vidéo.